La chronique d’Aurélie //16// Ma (petite) veste en laine

Bonjour,

Aujourd’hui encore je vais vous parler de matière chaude et douillette puisque je me suis fait une petite veste en laine.

J’en profite pour faire une parenthèse et remarquer l’usage de ce fameux adjectif qualificatif « petit » dès qu’on parle de veste branchée. J’ai l’impression que l’on ne peut pas s’empêcher de l’utiliser (moi la première) depuis la fameuse petite veste noire de chez Chanel, comme si une veste ne pouvait pas être autre chose pour être à la mode… Si elle n’est pas « petite », elle n’est alors pas tendance? La condition de sa branchitude tiendrait-elle dans le simple fait de la qualifier de petite? Le langage de la mode dans toute sa splendeur et son paradoxe pourrait même appeler « petite » une veste qui ne l’est pas! D’ailleurs vous avez remarqué que c’est pareil pour la petite robe noire… En même temps je comprends ces utilisations frénétiques car je me dis que tout ce qui est petit est mignon, c’est bien connu! Du coup personne ne résiste à ce fameux adjectif qualificatif qui change tout et vous transforme une banale veste presque Has Been en super méga canon PETITE veste!

Bref, je m’emballe. Revenons à nos moutons.

Pour confectionner ma petite veste en laine, j’ai utilisé comme Laura (rappelez vous ici) le patron assez cintré de « Mes carnets de couture – Dressing Chic »:

mes carnets de couture Dressing chic

J’aime beaucoup les patrons proposés par ces carnets car ils sont généralement simples et faciles à réaliser. J’apprécie tout particulièrement leurs schémas assez explicites. Seul hic de ces carnets: ceux d’inspiration japonaise taillent un peu grand, voire trèès large (mais bon il suffit de reprendre une fois son patron à la taille souhaitée).

Le carnet de couture ne prévoyant pas de doublure, j’ai réalisé deux vestes: une en laine et une en lin que j’ai assemblées à la fin. Aucun moyen de fermeture était également prévu, j’ai donc opté pour un fermoir façon Hermès assez original (trouvé à la Droguerie à Lille, rue Basse) accroché avec des liens en daim cousus à la main. Ce n’est pas le fermoir le plus efficace pour se protéger du froid mais je le trouve joli alors tant pis si j’ai froid (la fille dans toute sa splendeur!).

J’ai trouvé ma laine aux coupons de Saint Pierre  à Paris l’hiver dernier. La doublure en lin vient du même coin car Laura me l’a ramené des soldes du Marché Saint Pierre à Paris (merci Laura!).

Tadamm:

veste en laine blog

(Pour les curieuses, le coussin est fait maison à partir d’un tissu de chez Atmosphère)

veste en laine blog (6)

veste en laine blog (2)

veste en laine blog (3)

veste en laine blog (4)

veste en laine blog (5)

DSC04562

Elle est assez épaisse pour la demi-saison mais ne suffit évidemment pas à elle seule pour me tenir chaud dehors en hiver… Ne passant pas sous un manteau, je vais donc devoir attendre encore un petit peu pour la porter.

Alors elle vous a plu ma petite veste en laine? Est-ce qu’elle vous aurait autant plu sans être « petite »…?

A mercredi prochain!

Aurélie

2 commentaires au sujet de « La chronique d’Aurélie //16// Ma (petite) veste en laine »

Laisser un commentaire