La chronique d’Aurélie //150// Souvenir de ma grossesse

Bonjour,

Cette nouvelle chronique a comme un air de nostalgie… C’est un souvenir de ma grossesse et du dernier petit haut que je m’étais cousue spécialement pour cette occasion. Je me suis inspirée d’un patron du livre « Tuniques pour petits et grands » de la collection Hachette « Mes carnets de couture ». J’ai simplement élargi la taille et rallongé le bas pour éviter que mon ventre ne dépasse. Pour la petite touche de féminité, j’ai ajouté un ruban sur le devant. Très simple à réaliser et très confortable. L’avantage de ce petit top, c’est que je vais pouvoir le reporter sans problèmes l’été prochain !

Lire la suite … La chronique d’Aurélie //150// Souvenir de ma grossesse

La chronique d’Aurélie //121// Premier haut de grossesse

Bonjour,

Quand j’ai appris que j’étais enceinte, je ne vous cache pas que j’ai eu beaucoup de mal à le réaliser et cela malgré les nombreuses annonces qui aident quand même à prendre un peu conscience de ce bouleversement dans nos vies… Comme au premier trimestre le ventre ne grossit pas tellement, j’ai donc eu envie (ou besoin) de me coudre un haut de grossesse comme si je voulais me convaincre que oui j’attendais bien un bébé. J’ai donc cherché un patron de haut qui pourrait m’aller quand mon ventre aura explosé !

Après de nombreuses recherches et hésitations parmi mes patrons « normaux », c’est finalement le haut « zébré » du livre « Tuniques pour petits et grands » de Mes carnets de couture qui m’a convaincue avec ces petits plits creux. Sa forme ample m’a semblée parfaite pour évoluer au rythme de mes trimestres.

Pour le tissu, il s’agit d’une soie léopard vert et bleu marine achetée chez Sacrés coupons à Paris. Elle est très douce et légère, donc forcément très agréable à porter.

Voici un petit aperçu de ma blouse portée lors de mon premier mois.

 top leopard (2)

top leopard (3)

top leopard (4)

top leopard (5)

top leopard (1)

Maintenant, que je suis dans mon deuxième trimestre, je la remplis un peu plus et mon ventre se devine davantage (à mon grand plaisir). J’ai aussi bien réalisé que j’étais enceinte et c’est avec  beaucoup de joie que je suis passée à un autre stade d’envie couture : les vêtements pour bébé ! Je vous réserve ça pour la semaine prochaine !

Beau mercredi.

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //42// Robes de débutante pour l’été

Bonjour,

Je vous avais promis de partager avec vous mes autres versions de robes qui m’ont permis de forger mes débuts en tant que couturière. Rappelez vous je vous avais déjà montré mes modèles d’hiver conçus à partir de la robe bateau du livre de patron « Mes carnets de Couture-Basique d’été ». Ce patron est vraiment idéal pour débuter et déclinable à l’infini…

La preuve avec mes versions plus légères en lin et coton pour l’été :

DSC06397

La version black

robe de débutante noire (1)

robe de débutante noire (2)

robe de débutante noire (3)

La version Liberty

robe de débutante fleurie (1)

robe de débutante fleurie (2)

robe de débutante fleurie (3)

Patron Aurelia

La version orange

robe de débutante orange (1)

robe de débutante orange (2)

robe de débutante orange (3)

Bon, j’en ai encore d’autres… mais ça attendra un prochain article!

Happy mercredi

Aurélie

PS: Et si vous avez envie de débuter avec un modèle plus original, vous pouvez aussi jeter un œil sur ma cape d’hiver pour débutante!

La chronique d’Aurélie //23// Déclinaison de robes pour débuter en couture

Bonjour,

Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous mes premiers essais couture datant déjà de quelques années.

En effet, lorsque j’ai commencé en couture, j’ai utilisé le livre de patron « Mes carnets de Couture-Basique d’été ». Au delà d’être très abordable et pédagogique, il est surtout pratique pour débuter pas à pas car les niveaux de difficulté sont indiqués par des étoiles. Ne souhaitant pas prendre trop de risque, je me suis lancée en choisissant des modèles de niveau 1…

J’ai choisi tout particulièrement la robe bateau (que vous avez déjà vu, rappelez-vous vous l’avez déjà vu avec ma robe tartan). J’en ai même fait plusieurs tant elle était facile, impossible de m’arrêter, une vraie fixette! Je l’ai déclinée avec plein de tissus, tantôt avec du biais, tantôt plus courte, tantôt en top… Si au départ le patron la proposait en bicolore/bi matière, je l’ai également réalisée avec un seul tissu en assemblant plusieurs pièces du patron. J’avais tellement peur de faire autre chose et de me planter que je ne l’ai plus quittée pendant un long moment. Cela m’a au moins permis de me faire la main, de prendre confiance et de dompter ma machine à coudre.

J’ai donc choisi de vous montrer mes premiers essais de robes bateaux faites à partir de tissus à carreaux. (Soyez indulgentes ! )

Voici trois versions:

Robes_Aurelie

Pour celles qui le souhaitent, voici le lien vers mon patron de la robe Aurélia

Patron Aurelia

La version Camel

robe camel (1)

robe camel (3)

La version noire et dorée

robe noire et doree (2)

robe noire et doree (3)

La version bicolore

robe bicolore (2)

robe bicolore (1)

Je vous réserve pour une autre fois mes versions plus fleuries et colorées, affaire à suivre !

Happy mercredi !

Aurélie

PS: Et si vous avez envie de débuter avec un modèle plus original, vous pouvez aussi jeter un œil sur ma cape d’hiver pour débutante!

Pour celles qui le souhaitent, voici le lien vers mon patron de la robe Aurélia

Patron Aurelia

La chronique d’Aurélie //16// Ma (petite) veste en laine

Bonjour,

Aujourd’hui encore je vais vous parler de matière chaude et douillette puisque je me suis fait une petite veste en laine.

J’en profite pour faire une parenthèse et remarquer l’usage de ce fameux adjectif qualificatif « petit » dès qu’on parle de veste branchée. J’ai l’impression que l’on ne peut pas s’empêcher de l’utiliser (moi la première) depuis la fameuse petite veste noire de chez Chanel, comme si une veste ne pouvait pas être autre chose pour être à la mode… Si elle n’est pas « petite », elle n’est alors pas tendance? La condition de sa branchitude tiendrait-elle dans le simple fait de la qualifier de petite? Le langage de la mode dans toute sa splendeur et son paradoxe pourrait même appeler « petite » une veste qui ne l’est pas! D’ailleurs vous avez remarqué que c’est pareil pour la petite robe noire… En même temps je comprends ces utilisations frénétiques car je me dis que tout ce qui est petit est mignon, c’est bien connu! Du coup personne ne résiste à ce fameux adjectif qualificatif qui change tout et vous transforme une banale veste presque Has Been en super méga canon PETITE veste!

Bref, je m’emballe. Revenons à nos moutons.

Pour confectionner ma petite veste en laine, j’ai utilisé comme Laura (rappelez vous ici) le patron assez cintré de « Mes carnets de couture – Dressing Chic »:

mes carnets de couture Dressing chic

J’aime beaucoup les patrons proposés par ces carnets car ils sont généralement simples et faciles à réaliser. J’apprécie tout particulièrement leurs schémas assez explicites. Seul hic de ces carnets: ceux d’inspiration japonaise taillent un peu grand, voire trèès large (mais bon il suffit de reprendre une fois son patron à la taille souhaitée).

Le carnet de couture ne prévoyant pas de doublure, j’ai réalisé deux vestes: une en laine et une en lin que j’ai assemblées à la fin. Aucun moyen de fermeture était également prévu, j’ai donc opté pour un fermoir façon Hermès assez original (trouvé à la Droguerie à Lille, rue Basse) accroché avec des liens en daim cousus à la main. Ce n’est pas le fermoir le plus efficace pour se protéger du froid mais je le trouve joli alors tant pis si j’ai froid (la fille dans toute sa splendeur!).

J’ai trouvé ma laine aux coupons de Saint Pierre  à Paris l’hiver dernier. La doublure en lin vient du même coin car Laura me l’a ramené des soldes du Marché Saint Pierre à Paris (merci Laura!).

Tadamm:

veste en laine blog

(Pour les curieuses, le coussin est fait maison à partir d’un tissu de chez Atmosphère)

veste en laine blog (6)

veste en laine blog (2)

veste en laine blog (3)

veste en laine blog (4)

veste en laine blog (5)

DSC04562

Elle est assez épaisse pour la demi-saison mais ne suffit évidemment pas à elle seule pour me tenir chaud dehors en hiver… Ne passant pas sous un manteau, je vais donc devoir attendre encore un petit peu pour la porter.

Alors elle vous a plu ma petite veste en laine? Est-ce qu’elle vous aurait autant plu sans être « petite »…?

A mercredi prochain!

Aurélie