La chronique d’Aurélie //161// London please

Bonjour,

Après la jupe portefeuille le mois dernier, aujourd’hui : c’est la robe portefeuille qui m’a fait craquer ! J’aime de plus en plus ce type de robe pour leur petit côté chic et tellement féminin. Idéal à porter au boulot avec des talons mais aussi à plat le weekend pour être un peu plus décontractée.

Pour le patron, j’ai trouvé mon bonheur dans le joli livre de Charlotte Auzou « Apprendre à coudre ses robes et petits hauts » avec le modèle « Londres« . Il ne présente pas de difficultés particulières. J’ai quand même opéré quelques petites modifications… Tout d’abord, en remplaçant les pinces à la taille par des fronces (c’est proposé par les instructions). Puis, en posant un biais moutarde à l’intérieur, c’est à dire sur tout le contour de la robe. Je trouve que ça fait quand même des finitions plus jolies. Il fallait particulièrement les soigner ici pour une robe portefeuille car elle risque de s’ouvrir (j’espère pas trop quand même hein!) et laissera ainsi entrevoir des finitions NICKEL !

Quant à cette merveille de tissu, c’est ma petite maman d’amour (merci merci merci) qui me l’a déniché à Lyon… Je n’ai donc pas plus d’informations sur sa provenance… Quoi qu’il en soit, il est d’une fluidité folle, parfaite pour ce style de robe ! Petit ENORME bonus : même pas besoin de le repasser !

Et voici ma robe Londres !

Et pour finir, un petit zoom sur ce bel imprimé :

Et maintenant, je n’ai qu’une hâte… c’est de la porter sans collants pour les beaux jours !! En attendant, elle était parfaite pour ma soirée de Saint Valentin !

Très beau mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

 

4 commentaires au sujet de « La chronique d’Aurélie //161// London please »

  1. elle est superbe !!! bravo !!! les petite fronces dans le dos lui donne beaucoup de féminité, et l’arrondi du pan, beaucoup de chic !!! splendide !! et c’est vrai que le tissu est superbe !!! merci maman !!!
    bizzz
    Lo

Laisser un commentaire