La chronique d’Aurélie //70// Kimono Jazmin

Bonjour,

Séduite par la tendance kimono, ma petite sœur me tend des perches depuis un petit moment pour que je lui en fasse un… sauf que moi je n’avais pas très envie de me lancer en freestyle, autrement dit sans patron! Je suis d’ailleurs assez bi-polaire sur ce point car quand je couds pour quelqu’un j’ai du mal à prendre des risques, à jouer la créatrice de folie… Je préfère avoir un patron bien précis auquel je me tiens à la lettre. Alors que c’est totalement l’inverse quand c’est pour moi! Dans ce cas là, j’adore improviser, jouer la GI Joe de la couture quitte à tout rater! La recherche d’inspiration, les découpes improvisées, les détails ajoutés à la dernière minute et le petit suspens du résultat final… Tout ça me rend dingue! Mais bon… pour mes proches rien à faire je déteste ça et perd tout instinct d’aventurière du dimanche!

Imaginez donc ma joie quand j’ai découvert le patron du kimono Jazmin dans le numéro de Janvier-Février 2015 de La Maison Victor! Je l’ai d’ailleurs acheté rien que pour ça sans prendre le temps de feuilleter les autres modèles. Et je ne le regrette pas! Le patron est facile à coudre et tombe parfaitement bien.

kimono (1)

kimono (3)

kimono (2)

kimono

Tissu : Viscose de chez Toto (très fluide)

Biais Tartan : la Droguerie

Le résultat final a beaucoup plu à son heureuse propriétaire! Et la couturière a maintenant bien envie de s’en faire un aussi (ça y est… je commence à me la péter grave en parlant de moi à la troisième personne!).

Allez bon mercredi!

Couturièreument vôtre.

Aurélie

La chronique d’Aurélie //66// Débuter en couture avec une cape

Bonjour,

Il y a quelques années lors de mes premiers pas en couture, j’ai commencé par me lancer dans des robes toutes simples (rappelez vous de mes modèles d’hiver et ceux d’été!). Une fois la confiance prise dans ma machine à coudre, j’ai voulu tenter quelque chose d’un peu différent: une cape!

J’ai trouvé grâce à ma Wonder woman un patron tout simple qui était en réalité une cape de déguisement Burda (par contre impossible de retrouver le modèle, sorry!). C’était parfait pour commencer car elle n’avait ni doublure, ni col compliqué. Pour le tissu, j’en ai choisi un bicolore (camel d’un côté et blanc de l’autre, ça compense l’absence de doublure)au Marché Saint Pierre et j’ai caché les ourlets à l’intérieur avec un biais léopard de la Droguerie. Comme tout se joue dans les détails, j’ai effectué une surpiqûre autour des coutures.

Et voilà, c’est parfait pour commencer car il y a un petit peu de technique tout en restant très abordable!

capee cape cape (4) cape (3) cape (2)

Pour les plus aguerris, vous pouvez aussi jeter un œil sur la jolie cape de Laura.

Bon mercredi !

Couturièreument vôtre.

Aurélie

Couture – Un top en maille et plumes

Bonjour bonjour,

Cette semaine on s’attaque à la maille !

La particularité de la maille c’est qu’il faut arrêter les points pour éviter que les maillons se défassent. Bon bon … comme je ne suis pas très patiente et surtout pas douée pour le tricot (merci à mes 2 mains gauches !), je n’ai pas repris les points et j’ai juste surfilé les bords.

Cette maille trainait dans mon placard depuis un bout de temps et il me semble que je l’avais déniché aux Coupons St Pierre !

J’ai décidé de customiser l’encolure avec un biais à motif plumes que j’ai trouvé sur alittlemercerie !

Le patron est un Burda (Avril 2014) et il n’y a pas plus simple ! En moins d’une heure vous avez un petit pull sans manches pour le printemps/été
pull3 pull2pull1pull4

Bonne semaine !

La chronique d’Aurélie //19// Que faire d’une laine noire pailletée?

Hello,

L’année dernière lors du marché aux tissus de Roubaix, j’ai craqué sur une laine noire avec un léger fil pailleté (à seulement 5 euros le mètre). Je l’ai tout de suite trouvée très jolie et assez chic mais rapidement une grande question m’a taraudée: qu’est-ce que j’allais en faire? Je la trouvais si belle que je n’avais presque pas envie de la découper (en fait j’avais surtout peur de faire un carnage et que ce soit foutu… et oui en couture ça ne se termine pas toujours aussi bien que ma chronique 14!). Je l’ai donc gardée précieusement dans ma malle avant d’enfin me décider.

Le jour où je me suis lancée rien ne pouvait m’arrêter! J’ai utilisé le tissu jusqu’au bout en me faisant trois pièces différentes. Je n’ai donc pas fait un carnage… ouf (Deviendrais-je une « grande » de la couture…?)

 

Premier projet: une veste

J’ai repris mon patron fait maison  et adapté la longueur à ce que je voulais. Une doublure n’était pas nécessaire car le tissu était aussi joli des deux côtés. J’ai simplement ajouté un biais noir (de chez Toto) sur le bord et conservé en bas de la veste la bordure grise du rouleau de tissu.

veste pailletée (1)

veste pailletée (2)

veste pailletée (6)

veste pailletée (3)

veste pailletée (4)

veste pailletée (5)

Deuxième projet: Un top manches courtes

Mon idée était de me faire un petit haut assez cool que je puisse porter à la fois avec un jean mais aussi de manière plus habillée avec par exemple ma jupe noire en cuir.

J’ai utilisé le patron très simple de mon haut tartan issu de Mes carnets de couture et ajouté un petit biais noir étoilé de La Droguerie.

top laine pailletée (1)

top laine pailletée (2)

top laine pailletée (3)

Troisième projet: Une jupe avec les chutes

Je ne sais pas vous mais moi je ne sais jamais quoi faire de mes restes de tissus. Là pour une fois j’avais une chute suffisamment grande pour en faire une jupe.

J’ai donc découpé deux rectangles de la largeur de mes fesses et de la longueur souhaitée. Je les ai assemblés et ai ajouté un élastique pour la taille. Rien de plus simple!

DSC04976

DSC04933

 

 

Bien évidement je ne porte pas mes trois créations ensemble pour éviter l’effet tapisserie!

Très bon mercredi.

Aurélie

La chronique d’Aurélie //7// Mon haut en laine pied de poule

Bonjour les couturières,

Je vous avais dit que je vous reparlerai de pied de poule, et bien j’ai décidé de me faire un petit haut tout chaud pour l’hiver dans cet imprimé.

J’ai trouvé le tissu en laine parfait en octobre au Marché aux tissus de Roubaix (6euros le mètre), le biais noir vient de chez Toto (30centimes le mètre) et pour le patron je me suis inspirée de la robe pierrot de Lisa Gachet sur son joli blog Make my lemonade:

gif-merci-sweat-make my lemonade

Source : http://makemylemonade.com/diy-du-merci-robe-de-pierrot-et-un-petit-cadeau/

J’ai juste raccourci la longueur du patron pour en faire un haut et enlevé 2cm au tour de taille. C’est un modèle très simple, n’ayez pas peur de vous lancer :

blog (2)

blog (5) blog (6)

et voilà le résultat:

blog (4)

blog (3)

blog (1)

Sinon, vous avez reconnu mon collier nœud de la chronique //2// ?

Excellent mercredi

Aurélie