La chronique d’Aurélie //157// Retrouver Pippa

Bonjour,

Depuis la fin de ma grossesse, je renoue progressivement avec mes patrons favoris parmi lesquels figure la jupe Pippa de La Maison Victor (numéro de janvier-février 2015). Je l’ai déjà cousue de nombreuses fois aussi bien dans des versions estivales qu’hivernales. C’est un modèle vraiment intemporel qui s’associe avec plein de styles différents à la fois décontracté ou plus habillé. Le tout est de choisir un tissu un peu épais avec assez de tenue comme ce jacquard acheté aux Coupons de Saint Pierre.

Lire la suite … La chronique d’Aurélie //157// Retrouver Pippa

La chronique d’Aurélie //137// Toutes en Corail

Bonjour,

Comme je vous l’annonçais la semaine dernière, après avoir cousu ma robe de témoin pour le mariage de mon amie, j’ai eu le plaisir d’également confectionner celles des autres témoins ! Par sécurité, je leur ai demandé de faire leur choix dans ma petite bibliothèque de  couturière afin d’éviter le risque du patron inconnu. Après quelques recherches rapides, elles ont toutes trouvé leur bonheur parmi les modèles de la Maison Victor, ouf! Je me suis mise à l’œuvre rapidement quelques mois avant le jour J, sans stress de dernière minute ! Le plus gros avantage est qu’on a pu porter la même nuance de corail grâce au joli coton déniché chez les coupons de Saint Pierre à Lille. Sinon, je ne vous raconte pas la galère pour se synchroniser et trouver des robes avec une couleur à peu près similaire… Parce que OUI il y a plusieurs interprétations du corail : plutôt rose, plutôt orange, plutôt saumon… Bref, on s’est épargné ce casse tête en choisissant toutes le même tissu !

Voici un petit aperçu du rendu final de nos trois robes !

robes témoins

robes témoins

Pour plus de détails, voici les patrons qui ont été choisis par les filles :

La Robe June, une valeur sûre

(déjà cousue pour moi ici, ou encore ici et )

claire (2)

claire (1)

claire (3)

Le Top Viva et la jupe Pippa du numéro Hiver 2014 (malheureusement plus disponible sur internet) :

(jupe Pippa déjà cousue pour moi ici et )

helene (3)

helene (2)

helene (1)

Finalement, c’était pas mal de boulot mais ça valait vraiment le coup car le charme du modèle unique et du « fait main » procure toujours son petit effet. Et puis, la récompense ultime pour moi, c’est le sourire de la mariée approuvant nos jolies robes. Que du bonheur !

Beau mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie