La chronique d’Aurélie //160// Mon kimono réversible

Bonjour,

Aujourd’hui, je vous propose une nouvelle pièce faite dans le lainage de ma jupe Pippa. J’ai tellement aimé ce tissu aux Coupons St Pierre à Lille que j’en ai acheté tout de suite trois mètres, soit suffisamment pour me coudre deux petites nouveautés. Cette fois ci, j’ai opté pour un kimono d’hiver.

Lire la suite … La chronique d’Aurélie //160// Mon kimono réversible

La chronique d’Aurélie //124// New Michelle

Bonjour,

Une nouvelle veste Michelle de la République du Chiffon a vu le jour dans mon dressing mais cela a été un peu long. En effet, je l’ai commencée à la fin de l’été dernier pour la finir seulement maintenant… Après avoir assemblé toutes les pièces ainsi que la doublure, je l’ai mise de côté et l’ai complètement oubliée ! Il ne restait pourtant que quelques petites finitions de rien du tout car mis à part les ourlets des manches et la fermeture du bas de la veste, tout était fini. C’est donc sans aucune raison valable que je l’ai mise de côté, direction les oubliettes. La seule explication plausible à cela : une grosse flemme ! Rassurez moi, ça vous arrive aussi d’oublier des projets en cours… ?

Quoiqu’il en soit, c’est à l’occasion d’un gros tri dans mes affaires de couture que je suis retombée dessus et me suis enfin décidée à la terminer. En une heure à peine, c’était fini, repassé et prêt à porter !

Le tissu de la veste et de la doublure sont des coupons de chez Toto. Leur tenue assez rigide permet à la veste d’avoir une bonne tenue sans trop se froisser.

veste michelle (1)

veste michelle (2)

veste michelle (3)

veste michelle

veste michelle (4)

Bon maintenant, j’espère que je vais pouvoir la porter à l’arrivée des beaux jours sans que mon bidou (de femme enceinte, je précise au cas où!) ne déborde trop…

Pour d’autres versions de la veste Michelle, vous pouvez jeter un coup d’œil à ma première version ou à celle de Laura !

Très beau mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //115// Des fleurs en hiver

Bonjour 2016 !

Pour bien commencer l’année, je vous propose un projet couture tout en fleurs avec la blouse Marthe de la République du chiffon. Après avoir cousu ce patron en version robe pour Noël, j’ai eu très vite envie d’en faire également un petit haut. Au risque de me répéter, je conseille vraiment ce patron aux débutantes. Les quelques difficultés comme les fronces sont tout à fait surmontables et très bien expliquées par sa créatrice.

Concernant ce joli tissu à fleurs, c’est encore encore encore une fois un coupon acheté au poids chez Toto à Lille. Les imprimés fleuris sont vraiment un des mes points faibles en couture mais le problème c’est que les couleurs sont bien souvent trop estivales à mon goût pour les porter en hiver. Pour une fois, j’en ai trouvé un qui ne faisait pas trop été. Je n’ai donc pas hésité une seule seconde pour l’acheter !

Et hop voici une nouvelle Marthe prise en photo lors de mes vacances à la neige ou plutôt à la montagne vu les températures actuelles !

marthe (1)

marthe (2)

marthe (3)

marthe (4)

marthe

Merci Anaïs pour les photos !

Pour finir, je vous souhaite une très belle année 2016 remplie d’amour, de petits et grands bonheur et surtout de beaux projets !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //106// Blue Lolita

Hello,

Choisir une tenue pour un mariage, c’est toujours pour moi  un vrai plaisir (rappelez vous de ma robe Emma, ou June ou encore Georgina)! J’y pense des semaines en avance en imaginant comment je vais accessoiriser ma tenue, me coiffer, quelles chaussures je vais mettre, avec quel sac, est ce que je vais m’assortir à mon homme… Bref, une vraie réflexion où rien n’est laissé au hasard (je vous rassure ça ne m’empêche pas de dormir la nuit!).

Fin septembre, un nouveau mariage d’amis a donc été l’occasion de remettre ça et surtout de tester le très joli patron de la robe Lolita, dite la robe de mariée « Plan B » créée par la bloggeuse Lisa Gachet (Make My Lemonade). Glamour et chic à la fois, ce patron est juste superbe ! La version en noir et blanc de Laura en est d’ailleurs une parfaite illustration! De mon côté, j’ai opté pour une interprétation légèrement raccourcie (environ une dizaine de centimètres) car la longueur jupe-midi me tasse un peu. J’ai également posé une petite bande de dentelle toute fine sur le bas de la robe dans la même couleur que le tissu (c’est certainement pour cela qu’on ne l’aperçoit pas vraiment sur les photos…). Le tissu bleu est un mélange de coton et de laine acheté chez Toto. Sa fluidité est parfaite pour ce genre de « robe qui tourne ».

Bilan : la robe est un petit peu grande pour moi car étant entre deux tailles j’ai découpé la plus grande. Je m’en suis aperçue lors de l’essayage final et n’est donc pas osé la reprendre par peur de tout gâcher… et puis j’avoue ne pas avoir su où la reprendre exactement : aux épaules et/ou à la taille ? Si vous avez des idées, je suis d’ailleurs preneuse pour un futur essai. Finalement, j’ai bien aimé avoir les épaules très décolletées et ça ne m’a pas gênée outre mesure ! J’ai même eu le droit à quelques compliments, ouf !

Lolita

Lolita (4)

Lolita (1)

Lolita (5)

Petit Bonus : Point coiffure

Pour mettre encore plus en avant mes épaules, j’ai décidé de me faire un joli chignon sauf que je n’ai pas du tout des talents cachés de coiffeuse ! J’ai donc testé le bar à chignon lillois de Manon C. Le concept est assez simple : un chignon fait à la demande à 1 euro la minute. J’y suis allée avec des idées trouvées sur Pinterest et la coiffeuse a su parfaitement répondre à mes attentes. Elle a improvisé à partir des différentes envies que j’avais, tout ça en un temps record puisque j’en ai eu seulement pour 17,60 euros. Bref, je suis très séduite par ce bar : efficacité, prix intéressant et ambiance sympa !

Lolita (2)

Happy mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //98// First Michelle

Hello,

Cela faisait longtemps que je n’avais pas cousu une petite veste (rappelez vous la dernière fois c’était  mon bomber)! j’ai donc décidé de  remettre ça avec le patron de la veste Michelle qui m’a été offert à Noël. Je sais ça fait longtemps pour la « couturière addict » que je suis… En fait, le choix du tissu idéal a été très cornélien car je voulais un tissu ni trop souple ni trop raide et surtout qui ne se chiffonne pas trop! Après avoir cousu plusieurs vestes en lin (ici et ), je trouve que ça se froisse beaucoup trop vite et à la fin de la journée elle ressemble au torchon de ma cuisine (et ça a le don de m’agacer!). Finalement, j’ai trouvé le parfait équilibre avec une sorte de tissu tressé chez Toto Lille à 6 euros le mètre. Je ne saurai pas dire quelle est cette matière étrange (et j’avoue ne l’avoir même pas demandé à la vendeuse) mais je l’adore. Sa tenue est parfaite et il se chiffonne à peine (en fait, j’ai compris qu’il n’y avait pas de miracles… une veste se froisse toujours un peu, à mon grand désespoir).

J’allais presque oublier les détails concernant la doublure, j’ai choisi un tissu bien raide (acheté au Marché de Wazemmes à Lille) pour donner de la tenue à la veste et éviter de la thermocoller. Après avoir utilisé à plusieurs reprises du thermocollant, j’ai souvent été déçue du résultat soit trop rigide soit sans véritable tenue. Je pense que je ne dois pas bien savoir le choisir… Du coup, maintenant je m’en passe assez souvent voire quasi systématiquement (oui je sais c’est très mal mais je le vis très bien!).

Concernant le montage de la veste, je vous conseille de suivre le pas à pas de Géraldine. Il est vraiment top et aide beaucoup à comprendre les différentes étapes. J’ai opéré quelques légères modifications notamment en supprimant la doublure des manches afin qu’elles soient moins épaisses à la pliure du coude. J’ai aussi zappé les boutonnières pour des raisons esthétiques mais aussi de fainéantise!

et voilà une nouvelle veste est née dans ma garde robe!

michelle (1)

michelle (6)

michelle (3)

michelle (2)

michelle (5)

(Merci mon chéri pour les photos ! Tu deviens un vrai pro ! )

J’espère qu’elle vous plaira! Pour ma part, je pense que ce premier essai ne sera pas le dernier…

A mercredi prochain!

Couturièreument vôtre,

Aurélie