La chronique d’Aurélie //133// Petit sac de printemps

Hello,

Vous le savez, j’adore faire des sacs en tissu avec ou sans paillettes, à offrir ou garder précieusement pour soi. A chaque arrivée des beaux jours, j’ai envie d’en coudre dans toutes les couleurs pour aller avec toutes mes tenues mêmes les plus colorées. Si je m’écoutais, j’en changerai tous les jours en fonction de mes envies… maiiiiis bon il faut être raisonnable, n’est ce pas, afin d’éviter l’overdose dans mon dressing.

L’argument le plus décisif pour faire des sacs soi-même, il faut le dire : c’est le prix ! En effet, il suffit simplement de quelques petits bouts de tissus et le tour est joué. Sans compter le fait que vous pouvez faire un peu de récup’ comme moi. Pour ce nouveau modèle, j’ai utilisé des chutes de lin et une broderie offerte par la vendeuse de chez Sessun ! Lorsque cette marque a lancé l’année dernière sa première ligne de robe de mariée, il emballait les achats avec ce très joli petit ruban. Vous imaginez bien que je n’ai hésité une seule seconde à en demander un petit bout supplémentaire à la vendeuse lorsque mon amie à acheter sa robe chez eux. Héhé oui, je ne perds pas le nord ! La couture est toujours dans un coin de ma tête ! Finalement, je n’ai acheté que la doublure en coton chez Mondial Tissus.

Voici donc une première (et certainement pas la dernière!) idée de sac pour cette nouvelle période de beaux jours :

sac orange (1)

sac orange (2)

sac orange (3)

sac orange (4)

Beau mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //128// Ronde en Aréli

Hello,

Tout comme la semaine dernière, je vous propose une nouvelle fois un patron de La République du chiffon adapté à ma grossesse : la robe Aréli. En effet, s’il est difficile de trouver des patrons adaptés spécialement pour les femmes enceintes, il est tout à fait possible d’adapter des patrons « normaux ».

Pour cela, quelques petits conseils :

– Choisir un patron avec une coupe large ou des détails qui laissent de la place à un petit bidon (comme des fronces, des plis creux… etc).

– Choisir un tissu fluide afin d’alléger la silhouette et de dissimuler les formes et non les amplifier.

– Allonger d’une dizaine de centimètres la robe ou le top.

– Coudre le patron la taille au dessus si nécessaire (pour la poitrine par exemple).

Mes nouveaux principes de couture étant établis, je les ai sagement appliqués à ma nouvelle robe Aréli que j’ai cousue dans ma taille habituelle et simplement rallongée de 10 centimètres. Quand les beaux jours seront là, je compte la porter avec ou sans ceinture selon mes envies.

areli (5)

areli (1)

areli (4)

areli (2)

areli (3)

areli (7)

areli (6)

Le tissu très fluide convient parfaitement à la forme de cette robe. Il vient de chez Mondial tissus (Merci Mamounette!).

Pour d’autres versions de ce patron, vous pouvez regarder ma robe à carreaux, mon petit top ou encore les interprétations de Laura (ici, ici et ).

Happy mercredi !

Couturièreument vôtre,

Aurélie

La chronique d’Aurélie //48// Tendance orange-graphique

Hello,

Pour ce dernier projet couture aux saveurs de l’été, j’ai mixé deux tendances: le graphique et l’orange grâce à un superbe tissu trouvé chez Mondial Tissus.

Je suis partie du patron de la Minirobe du Burda Style de Juillet 2014. Je l’ai raccourcie pour en faire un top et supprimé les manches pour pouvoir le porter en été ou en automne avec un gilet.

Et comme le chic se joue dans les détails, j’ai ajouté une fermeture éclair visible en argent dans le dos et une touche de dentelle sur le bas.

orange graphique  (1)

orange graphique (7)

orange graphique  (6)

orange graphique  (5)

orange graphique  (4)

orange graphique  (3)

orange graphique  (2)

Beau mercredi.

Aurélie