La chronique d’Aurélie //41// La battle paillettes – broderie

Hello,

Comme vous avez déjà pu le remarquer par ici, l’été j’aime bien me faire des sacs en lin assez légers (rappelez vous de mon modèle Boho). D’ailleurs, mon entourage aussi apprécie  beaucoup mes petites confections et me passe de temps à autre des commandes que je réalise toujours avec plaisir! C’est ainsi que je me suis retrouvée à travailler le même lin pour réaliser deux sacs différents : un avec des paillettes et l’autre plus romantique avec des broderies!

Je vous propose donc aujourd’hui un match, une battle entre ces deux modèles réalisés à partir de mon tuto pour la fête des mères.

 

La version paillettes

J’ai tenté une première version dans le style Vanessa Bruno.

Les paillettes blanches sont particulièrement difficiles à trouver. Après beaucoup de recherches infructueuses, j’en ai finalement trouvé chez Papi à Roubaix et dans les petites merceries autour du marché de Saint Pierre à Paris.

 sac à paillettes (2)

sac à paillettes (1)

sac à paillettes (3)

La version Broderie

A la demande de sa chanceuse détentrice, j’ai effectué un style plus naturel et certainement plus facile à porter avec une broderie blanche de chez Toto.

Pour lui donner un petit côté romantique, j’ai réalisé une fleur à partir de mes chutes de tissus!

sac avec broderie (3)

sac avec broderie (1)

sac avec broderie (5)

sac avec broderie (4)

Alors, quelle version vous préférez ?

 

Et je n’oublie jamais la petite touche finale sur la poche intérieure du sac :

sac avec broderie (2)

 

Beau mercredi

Aurélie

La chronique d’Aurélie //36// Ma veste Mina en lin

Bonjour,

Aujourd’hui je vous fais part d’une de mes découvertes récentes: les créations de Aime comme Marie. Ce blog est une vraie caverne d’Ali baba car vous y trouvez à la fois des tutos, des idées couture ainsi qu’un lien vers sa boutique et ses patrons!  Cherchant depuis un petit moment un nouveau patron de veste assez classique, j’ai craqué pour le modèle Aime comme Mina.

mina (6)

Je l’ai reçu très rapidement avec un gentil petit mot (et je me suis lancée rapidement aussi)! Les explications sont vraiment claires et précises avec plusieurs schémas. J’ai également beaucoup apprécié la possibilité de choisir entre des manches trois quart ou longues. Les seules modifications opérées ont été simplement de rallonger la veste de 10 cm ainsi qu’une bande de tissu dans le bas de la veste à l’intérieur.

Je n’ai finalement rencontré aucune difficulté particulière! ouf!

Ah oui et j’oubliais : mon tissu en lin vient de chez Papi et le lin blanc de la doublure vient de chez Dassonville (vous vous rappelez les bonnes affaires à faire avec les coupons dont je vous parlais ici!).

mina (1)

mina (7)

mina (2)

mina (4)

mina (5)

mina (8)

mina (9)

mina (10)Merci Laura pour les photos!

 

J’espère que cette nouvelle découverte vous aura plu!

Bon Mercredi!

Aurélie

 

La chronique d’Aurélie //32// Tuto: un Sac pour l’été

Hello,

Comme chaque année lorsque l’été approche, je commence à en avoir marre de mes gros sacs en cuir trop lourds. Ayant envie de plus de légèreté et de couleur, je me suis fait un sac en tissu à partir d’un lin aux imprimés fushia trouvé chez Atmosphère.

 

Il vous faut :

– 1 mètre de lanière solide pour les anses

– 50 cm de tissu pour l’extérieur du sac

– 50 cm de tissu pour l’intérieur du sac

1ère étape: Découper vos pièces

Pour la partie extérieure du sac, découper la en dégageant les angles pour faire le fond du sac (rappelez vous mes instructions pour la fête des mères).

Pour la doublure, une coupe droite suffit.

sac d'été (7)

2ème étape: Coudre les deux sacs séparément

Le plus facile est de coudre le sac de la doublure endroit contre endroit en faisant une ligne droite de chaque coté.

Pour le tissu extérieur du sac, commencez par coudre les deux hauteurs. Puis assemblez le fond du sac comme ci-dessous :

sac d'été (8)

3ème étape: Assembler les deux sacs

Positionnez les deux sacs envers contre envers.

Faites un ourlet au fer à repasser vers l’intérieur pour les deux tissus.

Fixer le tout avec des aiguilles en ajoutant les lanières.

Coudre à la machine les deux sacs ainsi assemblés avec les lanières.

Pour consolide votre sac, vous pouvez ajouter une couture sur chaque lanière.

sac d'été (1)

sac d'été (2)

sac d'été (3)

Tadam!

 sac d'été (6)

sac d'été (5)

Bon mercredi!

Aurélie

 

La chronique d’Aurélie //20// Robe Ludivine tendance Black & Pink

Hello,

Je ne sais pas vous mais moi en ce moment, j’ai une envie folle de printemps, de petites robes légères, de fleurs, de couleurs… C’est la période de l’année où généralement j’en ai ras le bol de l’hiver et je n’attends plus qu’une seule chose : les beaux jours (et en ce moment on est gâté n’est ce pas). Du coup j’anticipe l’arrivée de cette nouvelle saison par la couture.

C’est toute excitée par ces premiers rayons de soleil et l’arrivée de jours meilleurs que je me suis ainsi lancée dans une version noire et rose de la Robe Ludivine créée par La République du Chiffon.

Ce patron dans la tendance graphique est vraiment facile à réaliser ! Sa forme légèrement boule m’a un peu déçue lorsque je l’ai essayée la première fois. Après avoir longuement hésité à la reprendre, j’ai finalement trouvé que ça lui donnait un style tout en étant très agréable à porter.  Cependant comme je n’arrive jamais à suivre un patron à lettre, j’ai quand même modifié des petits détails : ajout d’un petit pli aux épaules et suppression des poches.

Concernant le tissu, j’ai opté pour un lin noir et un coton fleuri. Ils attendaient dans ma malle à tissus depuis tellement longtemps qu’il m’est impossible de me rappeler où je les ai achetés… (Sorry !) En tout cas il se marient très bien ensemble car ils ont la même tenue et des couleurs similaires.

 

Tadammm :

ludivine (3)

ludivine (1)

ludivine (5)

ludivine (4)

ludivine (6)

ludivine

Et pour finir, quelques photos des détails:

 

ludivine (2)

ludivine (7)

Et bien voilà maintenant il n’y a plus qu’à attendre que le printemps soit vraiment là…

Beau Mercredi.

Aurélie

La chronique d’Aurélie //16// Ma (petite) veste en laine

Bonjour,

Aujourd’hui encore je vais vous parler de matière chaude et douillette puisque je me suis fait une petite veste en laine.

J’en profite pour faire une parenthèse et remarquer l’usage de ce fameux adjectif qualificatif « petit » dès qu’on parle de veste branchée. J’ai l’impression que l’on ne peut pas s’empêcher de l’utiliser (moi la première) depuis la fameuse petite veste noire de chez Chanel, comme si une veste ne pouvait pas être autre chose pour être à la mode… Si elle n’est pas « petite », elle n’est alors pas tendance? La condition de sa branchitude tiendrait-elle dans le simple fait de la qualifier de petite? Le langage de la mode dans toute sa splendeur et son paradoxe pourrait même appeler « petite » une veste qui ne l’est pas! D’ailleurs vous avez remarqué que c’est pareil pour la petite robe noire… En même temps je comprends ces utilisations frénétiques car je me dis que tout ce qui est petit est mignon, c’est bien connu! Du coup personne ne résiste à ce fameux adjectif qualificatif qui change tout et vous transforme une banale veste presque Has Been en super méga canon PETITE veste!

Bref, je m’emballe. Revenons à nos moutons.

Pour confectionner ma petite veste en laine, j’ai utilisé comme Laura (rappelez vous ici) le patron assez cintré de « Mes carnets de couture – Dressing Chic »:

mes carnets de couture Dressing chic

J’aime beaucoup les patrons proposés par ces carnets car ils sont généralement simples et faciles à réaliser. J’apprécie tout particulièrement leurs schémas assez explicites. Seul hic de ces carnets: ceux d’inspiration japonaise taillent un peu grand, voire trèès large (mais bon il suffit de reprendre une fois son patron à la taille souhaitée).

Le carnet de couture ne prévoyant pas de doublure, j’ai réalisé deux vestes: une en laine et une en lin que j’ai assemblées à la fin. Aucun moyen de fermeture était également prévu, j’ai donc opté pour un fermoir façon Hermès assez original (trouvé à la Droguerie à Lille, rue Basse) accroché avec des liens en daim cousus à la main. Ce n’est pas le fermoir le plus efficace pour se protéger du froid mais je le trouve joli alors tant pis si j’ai froid (la fille dans toute sa splendeur!).

J’ai trouvé ma laine aux coupons de Saint Pierre  à Paris l’hiver dernier. La doublure en lin vient du même coin car Laura me l’a ramené des soldes du Marché Saint Pierre à Paris (merci Laura!).

Tadamm:

veste en laine blog

(Pour les curieuses, le coussin est fait maison à partir d’un tissu de chez Atmosphère)

veste en laine blog (6)

veste en laine blog (2)

veste en laine blog (3)

veste en laine blog (4)

veste en laine blog (5)

DSC04562

Elle est assez épaisse pour la demi-saison mais ne suffit évidemment pas à elle seule pour me tenir chaud dehors en hiver… Ne passant pas sous un manteau, je vais donc devoir attendre encore un petit peu pour la porter.

Alors elle vous a plu ma petite veste en laine? Est-ce qu’elle vous aurait autant plu sans être « petite »…?

A mercredi prochain!

Aurélie