La chronique d’Aurélie //51// Chloé à carreaux

Hello,

Je suis ravie de vous présenter ma nouvelle création de La Maison Victor: la veste Chloé! J’ai eu un véritable coup de cœur en la voyant dans le magazine de cet automne. Mais encore fallait-il ne pas la rater… Concentration maximale! J’ai commencé par rechercher sur internet si des bloggeuses avaient déjà tenté l’expérience et là je suis tombée sur plusieurs modèles  (comme celles de La petite sœur ou encore Jolies Bobines ) qui m’ont convaincue de me lancer dans l’aventure.

Charmée par ce modèle, j’ai osé découpé un tissu de chez Toto que je gardais précieusement depuis l’hiver dernier. Le plus dur a été de faire coïncider les carreaux, du moins d’essayer au maximum que ça ne fasse pas trop moche… Je n’ai pas fait de doublure car je voulais une veste de mi-saison (et puis le tissu était aussi joli des deux côtés).

Finalement je suis assez satisfaite du résultat.

Ma Chloé, je l’adore!

veste chloe (1)

veste chloe (7)

veste chloe (6)

veste chloe (3)

veste chloe (5)

veste chloe (10)

veste chloe (12)

veste chloe (13)

veste chloe

Photos: Merci Papa! Merci Anaïs!

J’espère qu’elle vous plaira autant qu’à moi!

J’ai déjà envie d’en essayer une nouvelle version plus courte cette fois ci comme celle proposée sur le joli blog d’Une Bagatelle.

A mercredi prochain!

Aurélie

La chronique d’Aurélie //45// Veste Mina pour la rentrée

Bonjour,

Passer des vacances avec ma sœur implique souvent quelques petites réalisations en couture… sa valise repart toujours bien pleine! J’adore ces moments car même si je couds pour elle et ne gagne a priori rien au change… J’ai le plaisir d’avoir une « assistante-couture » qui me prépare tous mes outils, découpe les pièces, fait les nœuds, coupe les fils… J’ai un peu l’impression d’être un chirurgien qui donne ses ordres « scalpel », « lame de 10″…

Bref, ça m’éclate, on s’éclate mais bon ça se prépare aussi. Avant qu’elle arrive, je sélectionne les patrons et les tissus qui devraient lui plaire ainsi que le matériel nécessaire (fil, biais, fermeture éclair…). Le jour J on ne manque de rien et on passe la journée dans mon atelier couture à s’amuser comme des petites filles!

Le projet d’aujourd’hui est une veste en laine légère couleur abricot achetée en avril au Marché aux tissus de Roubaix qui a lieu deux fois par an à la Manufactures des Flandres. Quant à la doublure, c’est les chutes de la doublure de ma veste rose du printemps. Pour le patron, le choix s’est vite porté sur celui de la Veste Mina. Il m’avait déjà convaincue une première fois. Ce deuxième essai fut donc un régale car je maitrisais déjà toutes les étapes!

veste mina abricot (4)

veste mina abricot (1)

veste mina abricot (3)

veste mina abricot (5)

veste mina abricot (2)

veste mina abricot (6)

Beau mercredi

Aurélie

La chronique d’Aurélie //36// Ma veste Mina en lin

Bonjour,

Aujourd’hui je vous fais part d’une de mes découvertes récentes: les créations de Aime comme Marie. Ce blog est une vraie caverne d’Ali baba car vous y trouvez à la fois des tutos, des idées couture ainsi qu’un lien vers sa boutique et ses patrons!  Cherchant depuis un petit moment un nouveau patron de veste assez classique, j’ai craqué pour le modèle Aime comme Mina.

mina (6)

Je l’ai reçu très rapidement avec un gentil petit mot (et je me suis lancée rapidement aussi)! Les explications sont vraiment claires et précises avec plusieurs schémas. J’ai également beaucoup apprécié la possibilité de choisir entre des manches trois quart ou longues. Les seules modifications opérées ont été simplement de rallonger la veste de 10 cm ainsi qu’une bande de tissu dans le bas de la veste à l’intérieur.

Je n’ai finalement rencontré aucune difficulté particulière! ouf!

Ah oui et j’oubliais : mon tissu en lin vient de chez Papi et le lin blanc de la doublure vient de chez Dassonville (vous vous rappelez les bonnes affaires à faire avec les coupons dont je vous parlais ici!).

mina (1)

mina (7)

mina (2)

mina (4)

mina (5)

mina (8)

mina (9)

mina (10)Merci Laura pour les photos!

 

J’espère que cette nouvelle découverte vous aura plu!

Bon Mercredi!

Aurélie

 

La chronique d’Aurélie //27// Ma veste rose, Jackie Kennedy et mon chat

Bonjour,

Non non je ne suis pas devenue complètement folle, contrairement à l’impression que donne mon titre! Je vais bien vous parler de rose, de Jackie Kennedy et de mon chat! Il m’est parfois bien difficile de trouver des titres, celui là m’est venu comme ça, comme une envie subite de tomber dans le farfelu, dans le déglingué, dans la folie, la surprise quoi (on dirait d’ailleurs un titre de film français raté)! Bref!

Passons aux choses sérieuses… le rose étant très tendance cette année, je me suis lancée dans une veste trois quart avec une coupe classique. J’ai eu du mal à trouver le patron que je voulais… J’ai fini par me rabattre sur le manteau N°104 du magazine Burda Style d’avril 2014.

Comme d’habitude ayant une idée bien précise en tête, j’ai effectué ma petit tambouille sur le patron :

  • en raccourcissant la longueur du manteau à 80cm
  • en supprimant les poches
  • en supprimant la fente dans le dos de la veste
  • en supprimant les coutures qui cintrent la veste pour effectuer une coupe droite.

 

Pour le tissu, j’ai utilisé une laine très fine rose pale achetée en avril au Marché aux tissus à Roubaix (5€ le mètre). La doublure est une chute achetée chez Dassonville à 1€ ! C’est THE bon plan que j’ai découvert récemment. Beaucoup de magasins de tissus d’intérieur essayent de se débarrasser de leurs chutes en pratiquant des prix trèèès intéressants. Autant vous dire qu’à ce prix là j’ai fait une véritable razzia ! L’avantage de ces tissus c’est qu’ils ont une bonne tenue, ce qui est très bien tombé pour ma veste dont la laine rose est un peu mollassonne.

Pour la partie couture, je n’ai pas rencontré de grosses difficultés. Seul hic à la fin, la tenue de ma veste  n’était pas top. Il y avait des sortes d’ondulations qui venaient de je ne sais où… J’ai demandé l’avis de mes expertes familiales qui m’ont appris la technique dite de « la pâte mouille« . C’est une astuce assez simple qui consiste à placer un linge mouillé entre le tissu et le fer lorsque vous repassez votre pièce. Et en effet, cela donne plus de tenue et un rendu nickel! Vous connaissiez?

Dernier détail, je n’ai volontairement pas mis de fermeture à ma veste… Il fait beau, il fait chaud… et surtout la flemme! Et puis je la trouve aussi plus jolie comme ça! Fermée, elle fait plus stricte, plus « Jackie Kennedy »… dont le style est chic je vous l’accorde mais peut être un peu trop pour moi (qui suis jeune et dynamique n’est ce pas? et qui vit au XXIème siècle, et qui n’est pas première Dame)!

 

Tadammm

Veste rose (6)

Veste rose (7)

Veste rose (2)

Veste rose (3)

Veste rose (5)

Veste rose (8)

Veste rose (1)

Veste rose (4)

***

Et voici un petit bonus

Nan mais regardez dans quelles conditions je dois travailler moi! Elle me regarde presque d’un air « Tu me déranges! ».

DSC05827

 ***

Allez ça suffit j’arrête de faire la vieille fille qui coud avec son chat et se compare à Jackie Kennedy!

Happy Mercredi!

 

Aurélie

 

PS: Merci Clem pour les photos!

Couture – Gilet en fourrure

Bonjour bonjour,

Voici l’une de mes premières réalisations (et que je n’avais jamais prise en photos). En passant sur le site du magazine Avantages, j’ai trouvé un patron pour faire un gilet en fourrure. Je suis donc allée au marché Saint-Pierre à la recherche de tissu pour le confectionner. J’ai choisi une fourrure blanche à poils longs (ce qui n’était pas forcément un choix très judicieux au final) à 25€ le mètre et une doublure à 2€ le mètre ce qui me revient à 14.5€ en tissu.

Ensuite il ne restait plus qu’à imprimer le patron (en feuilles A4 pour corser un peu l’affaire) et à suivre les instructions du site !

Une fois le patron assemblé, il fallait découper la fourrure et la doublure en fonction de la taille choisie (T38, T42, T46).

Une petite astuce pour coudre de la fourrure : si elle est assez épaisse, je vous conseille de raser les poils sur 1 cm pour pouvoir assembler les morceaux du gilet. La couture sera moins épaisse ce qui évitera au gilet de prendre trop de volume.

Et voilà le résultat !
Le patron est plutôt bien taillé, il n’y a pas de retouches à faire et en plus il est parfait pour affronter le froid !

20140121-170241.jpg

20140121-170309.jpg

20140121-170216.jpg