Couture du cuir, on s’essaye à la maroquinerie (1ère partie)


Après avoir commencé par coudre des vêtements je me lance dans la maroquinerie. Mon premier essai avait été concluant et j’avais réussi à faire une pochette style « Jigé » (l’article est par ici)

Maintenant je m’attaque à plus grand : la réalisation d’un sac à main en cuir.

J’ai commencé par définir les pièces de cuir qui seront nécessaires à la réalisation du sac :

  • le corps qui va donner la forme générale du sac. J’ai choisi une forme trapèze et de la dimension de ma tablette avec un rabat pour refermer le sac.
  • les cotés qui vont permettre de donner de la profondeur au sac. J’ai décidé de rendre adaptable la largeur du sac j’ai donc fait des encoches dans les côtés pour mettre des passants.
  • l’anse du sac que j’ai choisie pour être portée main et au pire je rajouterais une bandoulière si besoin.
  • deux bandes de cuirs pour faire les passants

Deuxièment j’ai eu besoin d’acheter du matériel :

  • des aiguilles à cuir (3,50€ les deux)
  • du fil résistant (type cordonnet) à 3,15€ la bobine
  • deux anneaux en métal pour accrocher l’anse (1,60€ l’unité)

Ensuite pour le patron je suis partie de celui fourni par Hermès et que j’ai adapté à la taille du sac que je voulais. (le patron est ici)

J’ai assemblé les côtés avec le corps du sac en mettant une bordure de cuir noir.

Ensuite j’ai mis le fermoir tourniquet et assemblé l’anse au sac.

J’ai renforcé le rabat du sac car le poids du sac avec un stabilisateur de sac et une deuxième couche de cuir.

Il me reste encore à faire tout l’intérieur avec la doublure et faire les finitions des bords avec de la cire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire