Couture – Veste en microfibre

Bon je ne sais pas si vous vous rappelez mais j’étais à la recherche d’une veste pour accompagner ma robe corail. Malheureusement la veille je n’avais toujours rien trouver et là j’aperçois mon livre de patron avec cette veste en couverture :

Là c’est le déclic et je me lance dans la réalisation du patron sauf que normalement la veste est réalisée en laine et je n’ai que de la microfibre. Je me dis c’est pas grave ça fera une veste légère. Une fois le patron découpé, je l’applique sur la microfibre blanche et je découpe chaque piece une à une.

Problème : une fois assemblée la veste est vraiment trop légère voire transparente donc pas possible pour moi de la laisser comme ça et je me lance donc dans la réalisation d’une doublure pour épaissir la veste.

Ni une ni deux, je réalise une doublure avec le même patron. Petit conseil : bien faire attention au sens de la doublure (pour ne pas se retrouver avec les coutures visibles) qet coudre les 2 tissus endroit contre endroit et sans oublier de laisser une ouverture pour pouvoir retourner la veste dans le bon sens.

Pour personnaliser la veste je voulais rajouter quelques boutons (purement décoratifs).

A votre avis je met lesquels ?

Couture – Le pull/robe/snood Métamorphose d’EKYOG

Il y a quelques temps, j’ai découvert la marque EKYOG grâce à une amie qui avait fait sensation à un mariage avec sa robe tube!

Pour celles qui ne connaissent pas le Métamophose, c’est à la fois une robe, un snood (écharpe tube) et un pull et le tout réalisé en coton biologique.

Elle m’a donc donné l’idée d’en réaliser une, certes pas en coton biologique mais plutôt en jersey. J’ai donc gardé les mesures du tube EKYOG mais malheureusement je n’ai pas pris en compte l’élasticité du tissu ou dans mon cas la non élasticité de mon jersey!

Donc je suis un peu déçue du résultat car je ne pourrais pas la porter mais je suis sûre que ça fera une heureuse!

Je reçois plusieurs demandes de tuto pas à pas, voici les étapes de réalisation et le métrage utilisé :

Vous aurez besoin de jersey élastique de 80*140cm (+5cm pour les coutures)
1. Pliez le tissu en deux. Dessinez 1 bande rectangulaire au bord du pli (la longueur correspond à la distance bras tendu et pour la largeur il faut prendre le tour de hanche) Ne pas oubliez d’ajouter les valeurs de couture.
2. Découpez le tissu et le surfilez entièrement.
3. Coudre la longueur en partant du bord et de la longueur du bras. Faire de même de l’autre côté. Normalement l’espace ouvert correspond environ à la largeur du buste. (environ 60cm)
4. Finir en faisant les ourlets de l’ouverture et les ourlets des manches

Si tu as un tissu élastique tu peux prendre dans le  droit fil en revanche s’il ne l’est pas il faudra couper dans le biais.

Couture – Pantalon d’intérieur rayé

Ce week end n’étant pas trop chargé, je me suis lancée dans la réalisation d’un pantalon de pyjama. J’ai donc pris un patron du magazine Avantages qui est très simple et rapide.

Matériel :

– tissu de coton léger (env 120cm) + 20 cm pour l’ourlet

– un élastique (de la longueur du tour de taille)

Il faut d’abord découper le patron à la taille voulue puis le placer sur le tissu dans le sens des rayures! Si le tissu n’est pas bien droit, vous le verrez tout de suite et le pantalon sera raté sinon il vaut mieux prendre un tissu à motif ou uni pour être sûr de ne pas se tromper.

Une fois le tissu découpé, il faut assembler les jambes (coudre du bas de l’entrejambe jusqu’en bas du pantalon) puis coudre l’entrejambe endroit contre endroit.

Ensuite, on passe à la ceinture j’ai choisi de faire simple et de mettre juste un élastique et de replier le tissu par dessus!

Et la touche finale; on rajoute une bande de tissu contrastant en bas du pantalon pour faire comme un ourlet.

DIY – Customisation de vetements

Il m’arrive souvent de me lasser de mes vêtements que je ne trouve plus attrayants et « old fashioned » et du coup plutôt que de les jeter je leur apporte ma petite touche perso.

Comme par exemple avec ce débardeur tout simple auquel j’ai ajouté de la dentelle noire devant et derrière.

C’est très simple à faire :

Première étape, découdre le biais du débardeur là où on souhaite ajouter la dentelle.

Deuxième étape, couper le tissu et le superposer à la dentelle qui va remplacer le tissu.

Troisième étape, recoudre la dentelle à la place du tissu.

Et voilà un débardeur customisé en deux temps trois mouvements.

Pour customiser des vetements on peut jouer sur les matières, ajouter des décos comme des boutons sur les épaules par exemple.

Coudre un Sorbetto top

Internet est une vraie mine d’or pour trouver des patrons gratuits et sur le blog de Colette j’ai déniché ce patron de top à la fois simple et qui permet de personnaliser un peu le tout !

Avec les derniers tissus que j’ai trouvé au marché Saint Pierre, j’ai donc commencé par faire un top imprimé

Hop hop j’imprime le patron et je le découpe à la bonne taille (les tailles étant américaines je vous conseille de vous rapporter à la table de mesure fournie dans les instructions)

Ensuite il faut épingler le tissu sur le patron et découper tout autour sans laisser les 1cm de marge car ils sont déjà compris dans le patron.

Attention si vous le réaliser dans un tissu imprimé faite attention au sens du tissu pour ne pas vous retrouvez avec un motif inversé ça serait dommage d’avoir à tout recommencer!

Pour commencer à assembler le top on commence par faire les 2 pinces à l’avant puis le pli au milieu. Pour le pli, ne lésinez pas sur les épingles et le fer à repasser pour qu’il soit bien droit et régulier.

Enfin assemblez l’avant et l’arrière par les épaules puis par les côtés. Une fois le top formé il ne reste plus que les finitions. Personnellement j’ai choisi de faire l’encolure et les manches avec un biais blanc et le bas avec juste un ourlet simple pour ne pas surcharger le top.

Je suis plutôt contente du résulat, j’ai maintenant un top léger et sympa pour l’été et bon marché vu que ce tissu ne m’a coûté que 3€ le mètre !

Avec les chutes qu’il me restait j’ai donc décidé d’en réaliser un deuxième uni (qui n’était pas fini au moment de la photo) avec juste la bande centrale imprimée.