La chronique d’Aurélie //7// Mon haut en laine pied de poule

Bonjour les couturières,

Je vous avais dit que je vous reparlerai de pied de poule, et bien j’ai décidé de me faire un petit haut tout chaud pour l’hiver dans cet imprimé.

J’ai trouvé le tissu en laine parfait en octobre au Marché aux tissus de Roubaix (6euros le mètre), le biais noir vient de chez Toto (30centimes le mètre) et pour le patron je me suis inspirée de la robe pierrot de Lisa Gachet sur son joli blog Make my lemonade:

gif-merci-sweat-make my lemonade

Source : http://makemylemonade.com/diy-du-merci-robe-de-pierrot-et-un-petit-cadeau/

J’ai juste raccourci la longueur du patron pour en faire un haut et enlevé 2cm au tour de taille. C’est un modèle très simple, n’ayez pas peur de vous lancer :

blog (2)

blog (5) blog (6)

et voilà le résultat:

blog (4)

blog (3)

blog (1)

Sinon, vous avez reconnu mon collier nœud de la chronique //2// ?

Excellent mercredi

Aurélie

La chronique d’Aurélie //6// Ma jupe péplum bi-matière

Bonjour,

Vous avez remarqué que cette saison on voit partout des petites jupes évasées dites jupes péplum! Si si je vous assure! La preuve:

sans-titre432422_129446186 4493694886249401_2_4_1 5618227422_2_1_1

Sources (dans l’ordre) : HM, Sinéquanone, Sandro (pour les 2 au centre), ZARA (pour les deux dernières). Et j’en passe!

Elles sont unies, bi-matières, bicolores, asymétriques, rayées… Bref, elles nous envahissent!! et moi j’en veux une, WANTED!! Mon choix s’est porté pour une bi-matière (coton/suédine) et bicolore (noir/gris). J’ai acheté une sorte de daim/suédine au marché de Wazemmes (c’est un marché lillois où l’on trouve vraiment de tout!) et le coton noir chez Toto (rue de Paris à Lille).

Mais la grande question c’est comment j’ai fait?

Je suis partie d’une jupe achetée aux soldes HM de cet été (déjà canon je vous l’accorde mais j’en voulais une autre qui fasse plus hiver!):

couture 013

Les étapes à suivre sont:

1. Reprenez les dimensions de la taille, la hauteur et la forme de votre jupe de base. Découpez deux morceaux de tissus qui seront le haut de votre jupe (devant et derrière). Découpez également une bande qui fera la ceinture de la jupe.

2. Pour le volant, l’astuce est de plier en quatre votre tissu et de partir du coin non découpé en traçant un disque de la hauteur souhaitée.

3. Après avoir surfilé vos morceaux de tissus, assemblez les à la machine à coudre :

  • les morceaux de la taille en ajoutant une fermeture éclair sur un côté
  • le haut de la jupe avec la ceinture et le volant

4. N’oubliez pas de faire un ourlet!

 

Je vous avoue que j’ai essayé d’être le plus claire possible cependant si ce n’est pas le cas, vous trouverez un tuto du même genre sur le blog « A pair and a spare » (mais je vous préviens c’est en anglais!):

http://apairandasparediy.com/2012/08/diy-fluted-hem-skirt.html

 

Trêve de blablatage, voilà le résultat version jour:

blog (2) jupe 009blog couture 014

Je suis plutôt satisfaite de ma création même si elle n’est pas aussi belle que celle des magasines de mode! Je la porte (quand même avec fierté) soit un peu casual avec des baskets soit un peu plus habillée avec mes boots noires à talons.

Je vous gâte ce mercredi car voici aussi une version nuit:

photo 3

photo 4

photo 5

photo 17

Merci Marion pour les photos! Et Laura!

Happy mercredi

Aurélie

PS: Mon Gérard va bien! Il ne me quitte plus!

La chronique d’Aurélie //5// Mon Gérard

Bonjour les couturières,

Avec le froid qui s’est définitivement installé, j’ai décidé de passer aux choses sérieuses et de me lancer dans mon premier projet couture compliqué: un manteau (oui je me considère encore comme une débutante en couture car il y a tellllllement de choses à apprendre)!

Depuis le début des collections automne hiver, j’ai bien envie d’un modèle assez large, style boyish. Après avoir été découragée par les prix en boutique, je me suis dit pourquoi pas tenter le coup en mode DIY! Et là je suis tombée sur le patron parfait (et pas cher: 5,60euros) dénommé « Gérard » sur le site La République du Chiffon:

patron manteau gerard republique du chiffonhttp://republiqueduchiffon.com/2013/11/05/patron-manteau-gerard/

L’idée de ce site est de « démocratiser la couture » par des patrons à des prix réduits et dans la tendance. Je trouve que ça rajeunit vraiment l’image de la couture et donne envie de faire plein de jolies choses hiver comme été sans tomber dans des modèles classiques (voire de mamies, voire d’enfants). Bref tous les arguments pour que je fasse une fixette dessus pendant des semaines et décide (enfin) de me lancer!

Concernant la couture, ça n’a peut-être pas l’air comme ça mais ce n’est pas tellement compliqué (si si je vous jure, je ne fais pas crâneuse!). Le plus laborieux est de recopier le patron et de bien découper les pièces de tissus (sans oublier la marge de couture n’est ce pas!). D’ailleurs c’est ce qui fait parti des conseils donnés par la République du Chiffon. J’ai beaucoup apprécié les petits schémas fait par la créatrice pour éclairer certains points. Les explications sont suffisamment pédagogiques et structurées pour ne pas se retrouver dans une situation comment dire de blocage total à nous dégouter de la couture à jamais (même si ça ne dure jamais longtemps).

J’y ai passé environ 6 bonnes heures, découpage du patron et couture inclus. La plus grande difficulté pour moi a été de faire la boutonnière. C’était la premières fois du coup j’avais peur de saccager un peu tout mon travail mais grâce aux super conseils de Laura (merci camarade de couture!) j’ai réussi! Ce n’est pas la plus belle que j’ai vu de ma vie mais bon elle fait l’affaire. Je vous conseille quand même de vous entraîner avant sur un bout de tissu. Finalement, par souci de simplicité et de sobriété, j’ai choisi de faire qu’une seule boutonnière!

Et voilà le travail:

blog (4)

week end paris 140

manteau gérard

blog (2)

blog (1)

Je suis super contente du résultat! On m’a même demandé où je l’avais acheté (aaaa le kifffff ultime de la couturière mais je suis restée très sereine en affirmant que tout simplement c’est mouaaa qui l’est fait). Il est aussi très chaud car j’ai choisi une laine de bonne qualité chez Toto (15 euros le mètre) et je l’ai doublé dans un coton assez épais de chez Toto également (5 euros le mètre). Les vendeuses ont été super car elles m’ont donné une petite leçon de couture sur la doublure et la technique de la « saignée » dans la manche qui permet une fois le tout assemblé (face à face) de retourner le manteau par la manche et d’obtenir le résultat final! Bref, ça m’a quand même bien aidée! Bref, mon Gérard il est parfait! Bref, j’ai fait mon premier manteau!

Beau mercredi

et merci à ma charmante petite sœur pour les photos!

Aurélie

 

La chronique d’Aurélie //4// La Robe Tartan

Bonjour,

Vous l’aurez remarqué, cet hiver c’est la folie du tartan! Mouton de la mode que je suis, j’ai décidé de me faire une robe dans cet imprimé tendance (une seule j’ai dit…? affaire à suivre !).

Mes inspirations (merci Laura pour la robe zippée) :

candela-novembre 1752257401_1_1_1 inspiration

Sources :

http://www.garancedore.fr/2013/03/01/plaid-forever/

http://www.zara.com/fr/

 

Comme tout projet couture, il faut toujours commencer par la recherche du bon patron. J’ai donc fouillé et re-farfouillé dans mon petit stock personnel et j’ai décidé de reprendre un patron très simple, l’imprimé étant déjà assez chargé. J’ai opté pour le modèle « robe à encolure bateau » de Mes carnets de couture : basique d’été (page 40).

9782012301825

C’est un de mes premiers livres de couture. Les modèles sont vraiment très simples à réaliser. Cependant, comme il s’agit de patrons japonais, c’est souvent coupé très large, un peu trop à mon goût. Du coup je reprends systématiquement les patrons à ma taille. Il suffit de le faire une fois lorsque que l’on reproduit les pièces du patron et après on est tranquille!

Pour le tissu, toute la difficulté c’était d’en trouver un à la fois chic et tendance! Je ne voulais pas ressembler à une punkette mais pas non plus à une mamie qui a ressorti ces petites robes en laine pour l’hiver! J’ai finalement trouvé mon bonheur chez Atmosphère (rue Esquermoise à Lille). Depuis environ un an, ils ont décidé d’arrêter de vendre du tissu de prêt à porter pour se consacrer exclusivement à l’ameublement (je sais c’est dommage!). Il déstocke par conséquent tous ces tissus de prêt à porter à moins 50%! L’avantage au delà du prix c’est que la qualité est au rendez-vous. (Faites attention c’est bientôt la fin, il ne reste plus grand chose!)

Bon j’arrête de vous faire languir, voilà le résultat:

robe tartan 001 robe tartan 003robe tartan 002   robe tartan 006robe tartan 013  robe tartan 031

Et parce que je ne suis pas parfaite: je vous avoue qu’en fait j’avais coupé mon tissu sans penser à inclure l’ourlet du bas de ma robe, aaarg! Le résultat, vous l’imaginez, était vraiment vraiment trop court. Après une envie enragée de tout jeter, j’ai décidé de rajouter en bas une bande de tissus noire et ma foi ce n’est pas trop mal. C’est ça aussi la couture, apprendre à rebondir, à réparer les petits couacs (tout en restant CALME et PATIENTE)!

Je ne vous cache pas non plus qu’il me reste encore des tissus à carreaux dont en voici un (petit) échantillon :

tartan 005

Pourquoi pas une prochaine petite robe avec des manches longues cette fois-ci et un zip ou encore une veste, un pantalon… Bref, je n’ai pas dit mon dernier mot!

Bon mercredi

Aurélie

 

La chronique d’Aurélie //3// Ma petite veste camel&léopard

Bonjour,

Avec le froid qui se manifeste de plus en plus, j’ai envie d’une petite veste noire à glisser sous mes manteaux l’hiver. Ne trouvant pas de patron à mon goût, je me suis lancée dans l’aventure d’un « patron fait maison »!

J’ai choisi une veste dans mon dressing et j’ai reproduit le patron sur des grandes feuilles de papier. Bon évidemment je n’ai pas pris trop de risques en réalisant un modèle très simple (en trois morceaux pour le buste et deux morceaux pour les manches) avec des coupes droites sans pinces ni doublure. J’ai même conservé la frange du rouleau de tissu en bas de la veste sans faire d’ourlet. Oui oui j’assume complètement mon côté feignasse! et surtout j’aime bien parfois garder la frange car je trouve que ça donne un petit côté bohème!

A vous de juger du résultat :

blog (1) blog (2) blog (4) blog (3)blog (5) vestes 006

Le tissu en laine vient du marché aux tissus de Roubaix de l’année dernière (5euros le mètre). Décidément, il vraiment top ce marché, dommage qu’il n’ait lieu que deux fois par an! J’avais tout de suite flashé sur ce tissu et le prix défiant toute concurrence je l’ai acheté  sans savoir quoi en faire (ça vous arrive aussi???)… J’ai mis un petit moment à me décider et je me suis dit qu’au pire ce serait juste l’occasion de tester ce « patron fait maison ».

Quant au biais léopard, il vient de la Droguerie (toujours la même rue basse à Lille, c’est ma petite caverne d’Ali baba à moi). Je ne sais pas vous mais en ce moment j’ai envie de petites touches léopard! Du coup je mixe les imprimés!

J’espère que ce remake de ma « petite veste noire » vous aura plu!

Joyeux mercredi

Aurélie